Partagez
Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 47
Date d'inscription : 21/04/2014
Voir le profil de l'utilisateur

[La Source 2] Résumé situation actuelle

le Dim 24 Juin - 1:15
Six ans plus tôt, le jeune chevalier Yvann de Kermarec, deuxième fils de Gwenaël II de Kermarec, rentré de Terre Sainte après plus de quatre années de croisade, fait la connaissance avec le druide déchu Erwann à Carhaix.
Accusés d'hérésie et pourchassés par des chevaliers de l'Ordre de Saint Pierre, tous ou presque choisis parmi la jeune noblesse danoise, ils parviennent à retrouver le parchemin de la "Source".
Yvann ramène sous forte escorte le parchemin au Vatican. Son nom est ainsi lavé de tout soupçon d'hérésie et l'Ordre de Saint Pierre est dissout et la majeure partie de ses dirigeants exécutés ou excommuniés pour leur "mauvais jugement".

En six années, Yvann s'est affirmé et à la mort de son frère au combat lors de troubles frontaliers avec le Comté de Penthièvre, il prend la tête des possessions familiales qu'il gère d'une main de maître.
Erwann de son côté passe près de trois années en voyage, essentiellement en Italie et en Grèce, oscillant entre Rome, Venise, Athènes et Constantinople. Sa Science druidique est de plus en plus grande et il se spécialise dans les poisons et les assassinats.

En 1111, les deux amis se retrouvent à l'occasion de la naissance du second enfant d'Yvann.
En pleines réjouissances à son château avec son ami Erwann, Yvann de Kermarec est averti de l'attaque du village d'Ergoat , petit village situé dans la forêt de Brocéliande dirigé par son ami Kregan et dont Erwann est le druide officieux depuis des années.
Messire Yvann de Kermarec mobilise à la hâte une petite troupe composée, en plus de lui même, d'Erwan le druide, de messire Jules Belhomme un de ses chevaliers lige, de Jehan dit "le furêt" son meilleur archer et de six hommes d'armes loyaux et expérimentés.

Les dix cavaliers se mettent en route dès le lendemain. Au bout de quelques jours, alors qu'ils approchent de Carhaix ils tombent dans une embuscade, deux hommes d'armes d'Yvann tombent sous les flèches dès le début de l'attaque, mais grâce à une bonne formation défensive la troupe n'essuie aucune autre perte et brise l'assaut ennemi. Et quel ennemi ! Des hommes grands, parfaitement entraînés mais mal équipés et ne portant aucunes couleurs ni bannières...

Après avoir passé Carhaix ou ils ont été froidement accueillis par la population locale, pourtant  très amicale d'habitude, ils sont entrés dans la forêt de Brocéliande.
Ils y ont découvert tous les sentiers habituels étrangement balisés à l'aide de rubans de couleurs mais ils ont continué leur route sans s'arrêter.
Ils arrivent à la demeure d'Erwann, un immense chêne blanc millénaire creux magnifiquement aménagé... Lequel ils découvrent entièrement carbonisé.
Ils se précipitent alors à Ergoat et découvrent là encore le village en cendres.

Ils fouillent le village à la recherche d'indices ou de survivants... Ils ne trouvent que des cadavres, portant tous un ruban rouge accroché à eux "post-mortem". Parmis eux ils trouvent Kregan et sa famille, enseveli sous les décombres encore fumant.

Alors que la nuit tombe sur le village en ruine, Jehan entend au dernier moment de nombreux hommes approcher. L'attaque est foudroyante. Yvann ne peut réagir et positionner ses hommes à temps, lui-même est grièvement touché par une flèche. Il réunit les survivants dans la dernière chaumière encore plus ou moins debout et, tandis que les assaillants barrent la porte et commencent à mettre le feu à la masure, les survivants, plus dirigés par Erwann qui connaît bien les lieux que par Yvann, fuient par une porte dérobée et quittent le village à pieds abandonnant leurs chevaux et une grande partie de leurs vivres.

Erwann, Yvann toujours blessé, Jehan, Jules et les trois derniers hommes d'armes d'Yvann; Morvan, Brewenn et Gourvan avancent à tâtons dans la forêt pour fuir le plus loin possible de la forte troupe ennemie. Ils tombent alors sur deux patrouilleurs, fort heureusement le combat est très rapide et les deux hommes meurent avant d'avoir put donner l'alerte.
Arrivés à la croisée de plusieurs chemins Yvann ordonne à Jules, Jehan et Morvan, de partir plein sud pour rejoindre Concarneau ou Quimperlé et de là envoyer des messagers à Enez-Kermarec, Lesneven et même au Duc à Rennes pour demander des renforts.

Le reste de la troupe continue sa route, menés par Erwann, seul à connaître les bois. Bois toujours "décorés" de rubans de couleur.
Lorsque la troupe pénètre dans un sous-bois de buissons épineux, ils tombent sur une patrouille, cachés, ils entendent leurs ennemis parler et Yvann reconnait quelques mots de danois, il fait donc immédiatement le rapprochement avec les anciens renégats de l'Ordre de Saint-Pierre.
Gourvan, en faisant un faible mouvement pour dégourdir ses jambes anchylosées se fait repérer et un bref combat s'ensuit. Grâce aux talents de bretteur d'Yvann, Brewenn et Gourvan, trois ennemis sont tués, mais tout autour du mouvement se fait entendre.

Suite aux injonctions d'Erwann, Yvann donne l'ordre de fuir plutôt que de combattre.
Après une course poursuite frénétique et grâce à la connaissance du terrain et aux stratagèmes d'Erwann, Yvann et ses hommes parviennent à duper et à semer leurs nombreux poursuivants. Ils se réfugient dans un ancien lieu druidique secret... Un antique dolmen enseveli par un glissement de terrain et recouvert de végétation formant une porte donnant sur une "cave" abritée.
Cela le temps de panser leurs blessures et de préparer leur prochain mouvement...


HRP : J'ai volontairement éloigné les persos à JB & Joris, vu qu'on a du mal à tous se réunir. Mais ils restent encore vivants si jamais un jour ya moyen de faire une partie avec eux. Ils sont juste "hors plateau".
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum