Partagez
Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 46
Date d'inscription : 21/04/2014
Voir le profil de l'utilisateur

Lupus Ordo

le Dim 24 Juin - 4:55
Vendredi 22 Juin 2018 - 22h43.
Château de Magifort - Montplanqué - France.

Estelle menait le groupe. Maëlle, Aurore et Gaëdig, ses trois meilleures amies et camarades de classe la suivaient en blaguant. Estelle Dalmas, tout juste 18 ans, née de parents moldus venait de remporter le tournoi du duel quelques jours plus tôt. Et elle venait de recevoir les résultats de ses examens... Examens réussis à la perfection. Un peu comme ses amies en somme...
Maëlle Deleuze était née de parents moldus elle aussi. Aurore Ortiz, basque était de sang mélée et sa soeur ainée, Célia s'était déjà grandement fait remarquer. Quant à Gaëdig Vertefeuille, bretonne, elle était d'une illustre maison de sang-pur sans pour autant prendre la grosse tête, loin de là, elle s'évertuait à exceller dans tous les domaines... Du duel de sorcier au Quidditch.
Toutes quatre étaient membre des Fauconroux. Et elles clamaient haut et fort que si les Fauconroux avaient réalisé le doublé Trophée des Confréries/Coupe de Quidditch de Magifort, c'était en grande partie grâce à elles... Et elles avaient bien raison.

Pourquoi donc, les quatre filles parmi les plus populaires de Magifort, quittaient donc ainsi comme des voleuses, l'enceinte de la Forteresse au beau milieu de la fête de fin d'année ?
C'est la question qu'aurait pu se poser un éventuel observateur. Sauf que nul ne vit rien.
Estelle, Maëlle, Aurore et Gaëdig se déplaçaient effectivement par les couloirs les plus obscurs de Magifort et non par l'allée principale menant à la sortie. Elles furent rejointe par Guillaume Sévajol, un fringuant élève de Scorpiondor de leur âge... Lequel, outre le fait qu'il soit capitaine et batteur de l'équipe de Quidditch de Scorpiondor, avait d'ailleurs été éliminé en quart de finale de la Coupe de Duel de Magifort par Aurore, qui ne manqua pas l'occasion de le lui rappeler un grand sourire aux lèvres.
Beau prince, Guillaume ne répliqua pas... Il était, il faut dire, sortit avec trois des quatre filles présentes à ses côtés, raison de plus pour être diplomate.

Les cinq jeunes gens suivirent le trajet qu'ils connaissaient par coeur, même s'ils ne l'avaient emprunté que deux ou trois fois.  Ce trajet les mena des couloirs de Magifort, aux chemins de ronde de la forteresse et de là, ils descendirent dans un étroit boyau, avant de se retrouver face à un mur.
Là, ils marquèrent un temps d'arrêt et les plaisanteries cessèrent. Tous vérifièrent qu'ils n'étaient pas suivis puis ils  échangèrent quelques regards intimidés. Ils étaient déjà venus deux ou trois fois chacuns, mais ils étaient invités... Là, ils devaient entrer par eux même.
D'un même geste, les cinq levèrent leurs baguettes et lançèrent la phrase ou l'incantation qu'ils avaient tant entendu.

"Semper Defensum."

Rien ne sembla se passer, le mur de pierres maçonné à l'ancienne ne bougea pas et très vite les cinq jeunes commencèrent à douter.
Alors que tous se perdaient dans un débat hystérique sur la marche à suivre, Aurore se détacha du groupe et marcha simplement vers le mur. Répétant à nouveau l'incantation "Semper Defensum", elle avança et disparu, comme happée par le mur.
Les quatre autres se regardèrent et après une brêve hésitation se dirigèrent les uns après les autres en direction du mur.

Après quelques mètres parcourus dans un boyau très étroit semblant creusé dans la roche, ils débouchèrent par un passage secret dans un couloir... Un couloir qu'ils avaient déjà vu auparavant..
Ils avancèrent et tandis qu'au fur et à mesure de leur avancée les torches s'enflammaient, ils prenaient confiance.
Ils suivirent le couloir qui ne présentait de toute façon aucune autre sortie et finirent par arriver devant une petite mais solide porte en chêne.
Après un brusque moment d'hésitation, c'est Estelle qui frappa timidement... Sans réponse. Guillaume la poussa avec délicatesse sur le côté et frappa de manière virile de grands coups sur la porte... Toujours sans réponse. Gaëdig s'avança alors et entreprit de tourner tout simplement la poignée... Et la porte s'ouvrit... Et tous les cinq tombèrent immédiatement évanouis.

Gaëdig fut la première à reprendre connaissance, suivie par Guillaume, puis Aurore, puis Estelle et enfin Maëlle, tous étaient solidement ligotés sur une chaise, avec un masque sur les yeux les empêchant de voir.
Ils entendirent du mouvement tout autour d'eux... Des gens marchant, chuchotant  et s'asseyant. Puis ils entendirent une voix déclamer.

"Lupus Ordo te custodiat !"

Phrase à laquelle une dizaine, ou quinzaine, ou plus répondit avec ferveur.

"Semper Defensum !"

Les cagoules empêchant les cinq jeunes de voir ce qu'il se passait sautèrent toutes de leurs têtes comme un bouchon de champagne.
Ils virent alors qu'ils étaient dans une pièce qu'ils n'avaient jamais vu. Sur leur gauche et sur leur droite deux rangées de bancs de part et d'autre, la plupart des places semblant occupées par des sorciers en robes et manteaux encapuchonnés de couleur argentée. Et face à eux, une estrade avec une table derrière laquelle siégeaient trois personnes, elles aussi vêtues de cette même robe argentée.
La personne le plus au centre de l'estrade se leva et parla... Les cinq reconnurent alors sans grande surprise la voix de Matthieu Rey, leur ancien professeur/directeur jusqu'en 2017.

"Mes frères, mes soeurs. Amis, famille, chevaliers. Tous ici qui vivons pour l'Ordre !!!
Aujourd'hui, nous accueillons en notre illustre Ordre pas moins de cinq nouveaux venus. Tous ont fait leurs preuves et s'en sont montré dignes tout au long de leur scolarité !!!
Nous accueillons Gaëdig Vertefeuille, parrainée par Septimus Chevalier. Nous accueillons Aurore Ortiz, marrainée par sa soeur Célia Ortiz. Nous accueillons Guillaume Sévajol, parrainé par Damien Bonnefoy. Nous accueillons Estelle Dalmas, marrainée par Charlotte Seyer. Et nous accueillons Maëlle Deleuze, marrainée par Annie Lenoir.
Que tous se montrent dignes de notre Ordre et que notre Ordre se montre digne d'eux !!!"

Les liens retenant Estelle, Maëlle, Aurore, Gaëdig et Guillaume s'évanouirent et de part et d'autre les membres de l'Ordre du Loup quittèrent leurs bancs pour les congratuler et les serrer dans leurs bras.
Tous quittèrent alors leurs habits de cérémonie et se dirigèrent vers la sortie en devisant gaiement. D'un seul mouvement, désormais égaux, anciens membres de l'Ordre et nouveaux se dirigèrent vers la Salle de Réception.
Et là, la véritable fête de fin d'année commença.
La musique  submergea la salle ou les convives de l'Ordre  festoyaient... Et quel festin !?! De nombreux plats, issus de toutes les régions de France inondèrent la table "en U". Plats gracieusement envoyés par la petite Lagodas, une minuscule elfe de maison libre, perdue et recueillie par Matthieu et lui étant désormais totalement dévouée. Toujours au service de Matthieu, elle est rémunérée malgré toutes ses protestations.

Matthieu, tout en bougeant la tête en suivant le rythme de la musique, observait l'attitude de chaque membre de l'Ordre. Non par méfiance, mais au contraire par affection. Il éclata de rire lorsqu'Etienne fit sa blague entendue à de nombreuses reprises sur le vampire, le loup-garou et le transylvanien. Il eut un sourire affectueux en voyant Guillaume embrasser Estelle  avec maestria... (La seule des quatre nouvelles qu'il n'avait pas embrassée selon ses rapports). Il fut tenté d'encourager la proposition du duel entre Hristo et Septimus juste pour voir lequel aurait le dessus.
Au lieu de cela, il se contenta de rester assit à sa chaise à observer ses ouailles... Le tout en tapotant frénétiquement la table de ses doigts... Le stress... Il manquait en effet trois membres de l'Ordre depuis le début de la cérémonie.

Au bout d'environ deux heures, malgré le tumulte dans la salle, Matthieu perçut un bruit à l'extérieur. Il se leva de sa chaise, la main  dans sa poche, prêt à saisir sa baguette, mais lorsque la porte s'ouvrit, il se relacha, soulagé.
Les trois membres manquants.
Aux quatre coins de la salle plusieurs personnes, semblables au "groupies" moldus se mirent à scander.

"CALEB !!! CALEB !!! CALEB !!!"

D'un geste mi-gêné mi-exaspéré, Caleb Vimiek dispersa la foule de ses admirateurs le rendant d'autant plus charismatique. D'un air cette fois sincèrement gêné, il se dirigea vers Matthieu et les deux hommes échangèrent une brève accolade au grand regret des puristes souhaitant assister à un duel entre les deux sorciers.
Damien et Quintus, les deux sorciers qui étaient avec Caleb, se dispersèrent sur l'ordre de leur chef et ils se dirigèrent "fissa" en direction du bar.
De son côté Matthieu passa un bras paternel autour des épaules de Caleb avec un grand sourire et l'entraîna vers la table VIP à laquelle se trouvaient attablés son bras droit, Joël Edelmir et sa fiancée, Morgane Dragor.

Les quatre sorciers attendirent que Lagodas les servent puis trinquèrent en toute innocence.
D'un coup d'oeil à droite, à gauche, Matthieu s'assura que personne les espionnaient et que tous étaient trop occupés à faire la fête. Il se retourna alors vivement vers les trois autres.

"En gros, Morgane et Joël sont au courant, pas toi Caleb. Je sais pas si tu as suivi ce qu'il s'est passé en Transylvanie, mais le pouvoir a changé de main et...
-  Oui j'étais dans le secteur et je pense avoir bien comprit le truc. Les vampires sont en train de prendre le pouvoir là-bas. Et un 'royaume' vampire puissant détruirait tout l'équilibre du monde magique.
- Nan tu passes à côté du lourd... Les vampires ont jamais vraiment posé problème. Là encore, ils ne sont que la partie immergée de l'iceberg. Les noms Bogdanescu et Pretorian te sont familiers ?
- Oui bien sur, ils sont à la tète de tout ce qui est aurors, justice magique et autres, pourquoi ?
- Car Nicolae Bogdanescu est Nicolas Thiebault et Julian Pretorian est Julian Yamana. C'est confirmé de source sûre par moi-même. Je les ai rencontrés la semaine passée et on a eu une discussion très intéressante. Ils savent que je les ai reconnus,  mais ça ne semble pas les déranger. Ils sont à la tête d'un Ministère et aucun Ministère de la Magie voudra lancer une guerre ouverte contre un autre Ministère.
- J'vois pas de problème du coup... On a juste à continuer notre boulot d'infiltration jusqu'à les griller. Par contre, moi les vampires me font vraiment flipper et...
- La dernière fois que des vampires ont volontairement tenté de massacrer des sorciers, nos arrières-arrières-arrières grands-parents n'étaient pas encore à l'état de projet... Les vampires ne sont pas le problème. Le problème c'est que Monsieur Nicolae Bogdanescu m'a très clairement dit que tu étais sa cible prioritaire suite à ton rôle en 2014. C'est peut-être de la désinformation pour qu'on te surprotège et qu'ils attaquent quelqu'un d'autre...
- Comme toi par exemple.
- Oui... Mais je pense pas. Il faut vraiment que vous soyez prudents... Encore plus que d'habitude."

L'air soudain pensif, Caleb acquiesça. Morgane de son côté semblait en pleine réflexion.
C'est finalement Joël, resté silencieux jusqu'à présent qui prit la parole.

"Sinon... Même sans déclarer de guerre on peut faire autre chose qu'attendre de se faire tomber dessus non ?!?"

Tous se tournèrent vers Matthieu qui eut alors un léger sourire.

"En effet."
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum