Partagez
Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 46
Date d'inscription : 21/04/2014
Voir le profil de l'utilisateur

[La Source 3] Résumé situation actuelle

le Mar 26 Juin - 23:02
Le Duché de Bretagne, au nord-ouest du Royaume de France est secoué par de nombreux troubles. Meurtres, disparitions, témoignages étranges, pratiques sataniques... L'hérésie semble exploser dans les environs de la Forêt de Brocéliande et le Duché et l'Archevêché de Bretagne ont demandé l'aide de Rome.
L'évêque-soldat Septimus Gandolfi d'Ostia, Légat du Saint-Siège, ami et protecteur de longue date du Pape Grégoire VII est envoyé par ce dernier enquêter au nord-ouest du Royaume de France, dans le Duché de Bretagne en son nom.

Septimus est accompagné par messire Arnoul, angevin de naissance, un chevalier aux ordres de l'archevêché de Rennes délégué pour sa protection personnelle. Ensemble ils se dirigent vers Vannes, ou l'évêque Morvan leur confirme la situation précaire de la région. Ils leur fait part de ses doutes concernant l'Abbé Riwalig de l'Abbaye Sainte-Croix de Quimperlé.
Une fois sur place, Septimus et Arnoul découvrent une abbaye pourtant prometteuse plongée dans le pêché. Ils  vont interroger l'Abbé Riwalig, mais ce dernier dans un état second profère blasphèmes sur blasphèmes. Il est finalement excommunié, torturé puis tué par Septimus, qui note au passage un signe, comme un tatouage formant une croix du Christ inversée, au coin de l'oeil.  

Sachant que la clé est la forêt de Brocéliande , Septimus et Arnoul font route vers le nord, remontant le cours de la Laïta.
Une fois dans les bois, ils trouvent dans une chaumière apparemment abandonnée un jeune garçon de 16 ans, frigorifié et traumatisé.
Ce dernier, fiévreux essaye à plusieurs reprises de les agresser et doit être maîtrisé. Bloqué par le blizzard, le groupe doit rester sur place. Après plusieurs jours de soins, le jeune garçon, qui dit se nommer Erwan finit par commencer à faire confiance à ses deux nouveaux compagnons et leur raconte son histoire.

Elevé dans ces bois par son oncle Argyle, suite à la mort de sa mère en couches et de son père en mer, il n'a eu que peu de contacts avec le monde civilisé, même s'il sait parler, lire et écrire le latin en sus des runes druidiques grâce à Argyle.
Depuis plusieurs semaines déjà, Argyle lui faisait part de son inquiétude concernant certains "voyageurs" arpentant les bois. Un jour ils furent attaqués par l'un de ces étrangers, peut-être même plusieurs et Argyle ordonna à Erwan de fuir dans cette cabane, une retraite sure d'Argyle.
Une fois dans la cabane, Erwan ne trouva aucune arme, aucuns vivres... Juste un vieux manuscrit. Transi par le froid, il s'était alors recroquevillé dans un coin jusqu'à être trouvé par Septimus et Arnoul.

Une fois le dégel amorcé, Septimus et Arnoul quittèrent la cabane, guidés par Erwan jusqu'au lieu de la mort de son oncle Argyle. Une fois sur place Septimus releva plusieurs indices indiquant la présence de plusieurs assaillants, il en informa Erwan, disant que son oncle était mort vaillamment combattant plusieurs ennemis.
En poursuivant leur route vers un nouvel abri pour la nuit, ils se retrouvèrent face à quatre hommes, au crane rasé et en robe immaculée.
Approchant, cherchant à nouer le dialogue, Septimus vit tout à coup que tous portaient des armes, des épées courtes, grossières, l'un d'entre eux portant même une arme rare, une arbalète, équipée d'une manivelle, arme que Septimus avait aperçu au Vatican alors qu'elle était encore en cours de développement.
Plus inquiétant encore, Septimus vit que tous portaient une marque au coin de l'oeil, rappelant celle de l'Abbé Riwalig.
Il tira l'épée, imité par Arnoul et tous deux chargèrent, tandis que l'un de leurs ennemis s'écroulait déjà, touché par une pierre habilement décochée à la fronde par le jeune Erwan.
Le combat fut âpre et Septimus fut même légèrement blessé à l'épaule, mais au final leurs ennemis étaient tous au sol, morts ou blessés. Et Septimus eut beau déployer tous ses trésors de torture et toute son expérience des interrogatoires, aucun ne parla, tous se contentant de rire et de proférer des blasphèmes, comme l'Abbé Riwalig. Pour ne laisser aucune trace, tous furent mis à mort.

Septimus, Erwan et Arnoul continuèrent donc leur route dans la forêt vers le nord.
Peu avant que la nuit tombe, un violent orage éclata. Ils trouvèrent un abri sous un grand arbre au bord de la Laïta et firent un feu, mais c'était un véritable déluge et très vite la rivière menaça d'entrer en crue. Ils se précipitèrent alors vers les hauteurs et une fois sur place ils entendirent parmi le tonnerre et le vent des cris et des aboiements...
Ils étaient à nouveau pris en chasse...


Dernière édition par Kermarec le Jeu 28 Juin - 20:36, édité 2 fois
avatar
Admin
Messages : 46
Date d'inscription : 21/04/2014
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [La Source 3] Résumé situation actuelle

le Mar 26 Juin - 23:08
J'viens dme rererelire... payes tes fautes lol je corrigerais ça plus tard.
avatar
Admin
Messages : 46
Date d'inscription : 21/04/2014
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [La Source 3] Résumé situation actuelle

le Jeu 28 Juin - 20:36
Corrigé.
Contenu sponsorisé

Re: [La Source 3] Résumé situation actuelle

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum