-8%
Le deal à ne pas rater :
Climatiseur réversible mobile BEKO BX112H (3400 watts – 12000 BTU)
599.99 € 649.99 €
Voir le deal

Aller en bas
Kermarec
Kermarec
Admin
Messages : 82
Date d'inscription : 21/04/2014

Quant on tire trop sur la corde... Empty Quant on tire trop sur la corde...

le Dim 23 Fév - 5:38
Vendredi 6 Mars 2020, 10h38,
Ecole de Schola Silva, Forêt de Hoia Baciu, Transylvanie.


Le cours de métamorphose avancée battait son plein. Peu nombreux, les élèves de 2ème année en 3ème Cycle avaient des cours communs. Ce qui engendrait une féroce compétition dans la salle de classe entre les membre de la Caste du Phénix et celle de l'Hydre.
Le Professeur Georghe Artemiescu laissa échapper un signe de tête satisfait lorsque les statues en pierre gargantuesques assignées à Hristo, Maria, Rafal, Tony, Ørjan, et Milos se mirent à s''animer et à défiler fièrement. En revanche, celles de Viorica, Felix et Lucian restèrent figées.
Si Viorica et Felix étaient les moins doués dans l'exercice et qu'il s'attendait à ce résultat, en revanche, il fut stupéfait de voir que Lucian n'y arivait pas.
Lucian Petrescu, le fils de la Ministre de la Magie Lenka Petrescu, était un bon élève. Pas le meilleur, un peu hautain, mais bon quand-même. Aussi cet échec semblait intrigant de sa part. Et Lucian lui-même semblait perturbé, ne marmonnant que quelques paroles incohérentes suite à son exercice manqué.
Mais la situation prit un tout autre tour lors de l'exercice suivant. Le Professeur Artemiescu n'avait pas-même eut le temps d'énoncer la consigne que Lucian se mit à hurler.

"Nooon !!! Ca suffit !!! Je ne dois pas faire ça !!! Il suffit !!! Ma mère !!! Je vaut mieux que ça !!!"

Le tout en entrecoupant chaque exclamation de râles et de regards exorbités. Le Professeur Artemius, lui-même perdu, renvoya les élèves dans leurs quartiers respectifs exceptés Maria et Hristo, la petite amie et le meilleur ami de Lucian.
Il leur ordonna de rester ici et de le surveiller, tandis qu'il allait pour sa part informer la Directrice Mariuca.
Apparemment intimidés, Hristo et Maria acquiescèrent, inquiets pour leur ami.
Une fois Artemius partit et sure d'être seuls, Maria se tourna comme une furie vers Hristo.

"T'as foutu quoi bordel ?!?
- Ah parce-que c'est ma f...
- Bien sur putain !!! C'est ta semaine, donc c'est ton imperium qui a merdé !!!
- Ca fait 2 mois que je te dis que depuis ton dernier sort "d'oubliettes" il est plus le même !!!
- Mais c'était évident qu'au bout d'un moment il allait..."

Hristo et Maria se turent en entendant des élèves plus jeunes passer devant la salle ou ils étaient confinés avec le corps inanimé de Lucian.
Une fois sûre que plus personne n'entendait, Maria enchaîna.

"Ils sauront désormais... On doit partir et vite !!!
- Oui et on doit l'emmener avec nous.
- Kidnapper le fils de la Ministre ? Tu es f...
- Il y a des moyens de remonter la mémoire, même après des oubliettes ou des imperiums, s'ils font ça ils sauront qui on est, qui nous envoie. Ce sera un acte de guerre.
- Et kidnapper le fils d'un ministre tu appelles ça comment ?
- On verra en temps voulu, Matthieu saura quoi faire de lui."

Après avoir renouvelé l'Imperium de manière plus efficace, Hristo et Maria emmenèrent Lucian Petrescu. Ils n'eurent aucun mal à quitter l'arbre ou se déroulait le cours. Alors qu'ils marchaient d'un pas pressé dans l'herbe, ils virent avec satisfaction qu'il n'y avait que peu de mouvement... Seuls quelques élèves flânaient ça et là entre deux cours.
Néanmoins ils savaient ce calme précaire, très vite le Professeur Artemiescu allait revenir à sa salle de classe accompagné probablement d'une infirmière mais surtout de la Directrice Mariuca Bogdanescu. et tout ce qu'ils trouveraient serait une salle de classe vide. Hristo et Maria avaient bien été briefés sur Mariuca et ils savaient qu'elle serait prompte à réagir et à les faire rechercher.
Aussi ils  pressèrent le pas, sans non plus se mettre à courir pour ne pas alerter les élèves à l'extérieur. Ils arrivèrent sans encombre au point de passage.

Lorsque Mariuca et Nicolae avaient bâti l'école ils avaient été pressés par le temps. Sur ordre du Ministère, ils avaient du effectuer des protections magiques basiques, faire les travaux au plus vite, accueillir les élèves et seulement après, ils avaient eu le temps de finir les protections magiques avancées.
Entre-temps, Hristo et Maria avaient réussi à aménager l'entrée d'un passage, tandis que l'autre équipe menée par Caleb faisait de même de l'autre côté. La majeure partie du passage étant souterraine elle passait sous la protection basique de type "muraille", puis Hristo, Maria et leurs collègues de l'autre côté isolèrent la galerie en lui procurant une protection magique optimale, ce qui permit de maintenir le passage ouvert même après la nouvelle protection magique bien plus forte de l'école de type "bulle".
Bien sur, pour ne pas être découvert ce passage avait dû être discret. Il s'agissait en fait d'un simple terrier. Caleb était animagus et prenait la forme d'une hermine, il servait ainsi de lien entre Hristo et Maria et l'Ordre.
Mais lorsqu'ils arrivèrent au niveau du passage, Hristo se rendit compte qu'il n'avait aucune idée sur la façon dont ils allaient être évacués par ce petit terrier, eux-même n'ayant pas la capacité de se transformer en un petit animal.

Ils tinrent donc la position, se cachant dans les buissons. Se faisant, Hristo et Maria virent le Professeur Artemiescu accompagné de Mariuca Bogdanescu, de l'infirmière de l'école et de pas moins de six autres sorciers, entrer dans l'arbre puis en ressortir, survoltés, quelques secondes plus tard.
C'était pire que toutes les prévisions. Ils avaient face à eux 9 sorciers adultes et probablement extrêmement compétents. For heureusement, pour le moment ces derniers ne semblaient pas savoir où chercher.
Mais au moment ou Hristo parvenait à cette conclusion, un sinistre grondement retentit et il sentit trembler la terre sous ses pieds. Une fraction de seconde plus tard une espèce de sirène d'alarme stridente résonna et il vit avec horreur Mariuca et ceux qui l'accompagnaient se mettre à courir vers lui.
A ce moment là un autre grondement se fit entendre, Hristo tourna la tête et vit alors que le terrier avait quintuplé de volume. Pas assez pour s'y précipiter en courant, mais assez pour y aller à 4 pattes. Il entendit la voix étouffée de Caleb les appeler. Il se tourna alors  vers Maria.

"Vas-y en première, je t'envoies le boulet et je ferme la marche, VITE !!!"

Sans rien dire Maria se jeta dans la galerie. Seul avec Lucian, Hristo lui ordonna de suivre Maria. Mais le fils prodigue de la Ministre choisit se moment là pour lutter à nouveau avec brio contre l'Iperium. Il se mit à hurler et se débattre, griffant l'entrée de la galerie comme s'il voulait la faire s'écrouler.

"IMPERO !!!"

Le nouveau sortilège lancé par Hristo ne changea pas grand chose. La tête de Lucian et son tronc semblaient pousser pour avancer dans le tunnel tandis que ces mains et ses jambes le bloquaient, le tout dans un spectacle qui aurait pût paraître cocasse en d'autres circonstances.
Mais un coup d'oeil en arrière fit paniquer Hristo. Mariuca approchait, accompagnée d'une vingtaine de sorciers, des élèves ou professeurs s'étant apparemment joint à elle sur le trajet.
Hristo, Malaïev de son vrai nom, jura.
Lorsque Matthieu leur avait apprit qu'il avait besoin d'envoyer des "élèves" infiltrés dans l'école en préparation de Nicolae et Mariuca, ils s'étaient portés volontaires comme presque tous les membres de l'Ordre. Mais quand l'information avait filtré que le propre fils de la nouvelle Ministre de la Magie Lenka Petrescu avait pour meilleur ami un dénommé Hristo Blagoev et pour petite amie une dénommée Maria Florescu, Hristo Malaïev et sa petite amie Maria Padovan y avaient vu un signe. Cette mission était pour eux.
En y repensant, Hristo maudissait le jour ou ils avaient pris cette décision avec enthousiasme. Il avait du tenir la chandelle pendant près de deux années entre sa petite amie et un légume qu'ils plaçaient sous Imperium.
Et tout ça pour quoi ? Se faire assaillir, capturer, interroger, tout ça parce-que le légume en question bouchait le passage.
Hristo se tourna vers les assaillants, mourir au combat il y était préparé, mais sa mort ne résoudrait rien. Le légume parlerait... Et alors la solution s'imposa à lui-même. Il n'avait jamais fait ça, mais c'est avec une assurance presque machinale qu'il se retourna.

"Avada Kedavra !"

Lucian Petrescu s'effondra comme le légume qu'il était devenu. Hristo s'engagea dans l'entrée de la galerie, se retourna et lança.

"Diffindo !"

Dans un craquement plusieurs rochers en surplombs se mirent à se décrocher et à rouler vers l'entrée de la galerie. Bien sûr, Hristo savait que ça ne cacherait pas l'entrée indéfiniment et que le passage était en tout état de cause fichu. Mais tout ce qui importait désormais était de gagner du temps...

Lorsque Hristo émergea de la petite galerie, il vit les regards de soulagement de Maria et Caleb se muer en regards interrogateurs. Puis les mots fusèrent. Maria et Caleb voulaient savoir ou était Lucian. En tentant de montrer le moins d'émotion possible Hristo répondit.

"Il ne parlera pas."

Tandis que Maria semblait perdue, Caleb devint littéralement blanc et dit d'une voix froide.

"Imbécile... Tu te rends compte de ce que tu as fait ?!?"


Dernière édition par Kermarec le Dim 17 Mai - 1:57, édité 3 fois
Kermarec
Kermarec
Admin
Messages : 82
Date d'inscription : 21/04/2014

Quant on tire trop sur la corde... Empty Re: Quant on tire trop sur la corde...

le Dim 17 Mai - 2:44
HRP: Morceau fini.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum